Forum des Associations Bessancourt

forum_asso_bessancourt10e Mois de la Citoyenneté et du Développement Durable Du mardi 4 septembre au vendredi 5 octobre 2012 Voir tout le programmeLe « MCDD » : un beau pari qui en est déjà à sa dixième édition ! Cette année, le Mois de la Citoyenneté et du Développement Durable de Bessancourt mettra en avant du 4 septembre au 5 octobre les thèmes de l’habitat et du logement sous l’angle de la citoyenneté au sens large comme la solidarité, le « bien-vivre ensemble », et enfin du Développement Durable (préservation de l’environnement, consommation énergétique etc). Le Mois de la Citoyenneté et du Développement Durable à Bessancourt c’est un rendez-vous pour échanger sur l’actualité de la ville et les projets en cours. Un moment pour se divertir aussi. Il donnera lieu à une multitude d’animations d’une grande diversité et de grande qualité pour tous les âges : des expositions, des conférences, des rencontres, des spectacles, et des moments festifs… tels que le Spectacle du dixième anniversaire du Mois de la Citoyenneté et du Développement Durable de la troupe bessancourtoise Tewhoola qui sera suivi d’un Feu d’artifice, sans oublier le forum des associations, le 8 septembre de 13 h à 19 h… Ce mois très événementiel sera piloté par le Service Culturel, le pôle Aménagement du territoire, le pôle projets éducatifs, le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) de la ville de Bessancourt. Il sera animé par Jean-Christophe Poulet, maire de Bessancourt, les élus du conseil municipal et par des intervenants extérieurs issus d’organismes publiques et privés, cabinets d’architectes et associations.
Sommaire Les temps forts du MCDD

• Le spectacle d’ouverture du 10ème mois de la Citoyenneté et du Développement Durable avec la compagnie d’artistes acrobates bessancourtoise Tewhoola suivi d’un feu d’artifice, • L’exposition « La maison écologique » • L’exposition « Où nichez-vous ? » du collectif d’artistes de l’Art Chauve • La visite guidée de Bessancourt en petit train pendant laquelle l’histoire du bâti de Bessancourt sera commentée par un architecte, • Le forum des associations et de la vie locale, toutes les activités associatives présentées aux habitants, •Le spectacle de théâtre « Avenir radieux, une fission française », une réflexion de Nicolas Lambert sur l’histoire du nucléaire à l’heure où Habitat et Energie sont étroitement liés, • Les journées de l’aménagement et du territoire consacrées au nouvel Eco-quartier et au quartier de la gare, des vastes projets d’aménagement qui répondent aux besoins en logements des Bessancourtois tout en préservant le bien-vivre bessancourtois, • Un Café-philo sur le thème « Avons-nous besoin de racines ? » par Catherine Delaunay et Pierre Haller de l’association du Chemin du philosophe, • Le concert du groupe « Urban Grio’ » avec le groupe bessancourtois « Headwood » en première partie.

Préambule
Vivre ensemble en harmonie dans des logements répondant aux critères économiques et environnementaux a du sens. On ne peut aborder efficacement le développement durable et l’avenir de ces concitoyens sans tenir compte du quotidien et de la réalité sociale et économique des personnes, sans s’intéresser à leur bien-être, leur confort. Être élu, c’est donc inscrire ces réalités et intégrer une population croissante dans une ville accueillante et tolérante qui répond aux besoins en logements de ses nouveaux habitants dans un souci de partage et de solidarité à travers la mixité sociale. Le logement est un bien de première nécessité. C’est un lieu pour « s’abriter », « protéger » les siens. C’est aussi un lieu d’épanouissement et un endroit où se construire. C’est un lieu à partir duquel on peut se projeter confiant vers le monde extérieur, avec l’assurance de pouvoir ensuite se retrouver, se ressourcer dans son habitat, son foyer. Pour les élus de Bessancourt, favoriser la construction de logements c’est avoir une certaine représentation d’un art de vivre, l’envie de susciter le désir d’habiter leur ville. Bessancourt se construit et se choisit un avenir. Ses élus souhaitent des logements bien intégrés dans la ville et son histoire ; des foyers beaux à l’extérieur et à l’intérieur, peu coûteux en énergie pour qu’habiter ne représente pas une dépense inconsidérée. Ces nouveaux logements qui verront le jour, ménagent des espaces de convivialité et d’harmonie avec le voisinage et s’accompagnent de construction d’équipements publics qui bénéficieront à tous. Voilà comment les élus de la ville conçoivent « habiter » Bessancourt et quels sont les messages qu’ils véhiculeront tout au long de ce Mois de la Citoyenneté et du Développement Durable.
Un temps fort pour le 10ème MCDD
mcdd_artificeVendredi 7 septembre La compagnie Tewhoola fêtera le dixième anniversaire du Mois de la Citoyenneté et du Développement Durable avec un spectacle créé spécialement pour l’événement. Au programme, maquillage des enfants, parade musicale et spectacle féérique. Un moment à partager en famille pour imaginer ce que signifient « habiter » et « vivre ensemble ». 19 h 58 sur le parvis de l’église, maquillage des enfants et parade dans la ville 21 h sur le parvis de l’église, spectacle de la compagnie bessancourtoise des arts du cirque Tewhoola 22 h 30 au stade des Marboulus, feu d’artifice du 10ème anniversaire du Mois de la Citoyenneté et du Développement Durable. L’exposition « La maison écologique » expo_maison_ecoloDu mardi 4 septembre au vendredi 21 septembre Bibliothèque Keller de 15 h à 19 h Entrée libre – 01 30 40 44 61 Les particuliers, les entreprises, les promoteurs et les collectivités ont aujourd’hui la possibilité de faire des choix écologiques, lorsqu’ils construisent ou rénovent des édifices. Différents matériaux – la terre cuite, la terre crue, un mélange de terre et de paille, le bois – peuvent être employés. L’exposition souhaite apporter quelques repères pour mieux appréhender les alternatives en matière d’éco-construction : isolation, énergie, chauffage, etc. Elle présente notamment l’initiative originale de l’architecte Michael Reynolds qui construit des maisons avec des matériaux de récupération à Haïti. Crédits : www.comvv.fr
L’exposition « Où nichez-vous ? » de l’Art chauve
Avec la participation des ateliers thérapiques de Cire-les-Mello Ou-nichez-vousDu samedi 8 septembre au dimanche 16 septembre de 15 h à 19 h Salle Paul Bonneville Entrée libre – 01 30 40 44 10 Chaque exposition des artistes de « l’Art chauve » constitue un vrai moment de liberté de création et d’imagination. La devise des Chauves : « Pour un art chauve, c’est-à-dire nu, dénué de tout artifice et refusant tout compromis. » Pour ce Mois de la citoyenneté et du développement durable, L’Art Chauve a choisi le thème de « Où nichez-vous ? ». Traces picturales d’auteurs peintres, photographes et sculpteurs abordent l’habitat et interrogent en profondeur l’avenir du genre humain en quête de sens sur la planète bleue. Il s’agit en bref de pressentir un enseignement, celui d’un désapprendre, c’est-à-dire d’un apprendre à vivre autrement. L’expérience de la cabane, de la yourte, de l’isba, du tipi et autres espaces « géopoétiques » pour faire oeuvre de vie, c’est-à-dire oeuvre de libération.
Visite guidée de Bessancourt en petit train
Samedi 8 à 10 h devant la gare En partenariat avec le Conseil d’Architecture, de l’Urbanisme et de l’Environnement (CAUE) Petits et grands seront invités à découvrir leur ville autrement grâce à cette visite au cours de laquelle l’histoire du bâti de Bessancourt sera retracée par un architecte. Le nombre de places étant limité, il sera également possible de suivre le petit train à vélo, tout en profitant des commentaires. Il s’agit d’une visite unique, soyez au rendez-vous !
Forum des associations et de la vie locale
Samedi 8 septembre de 13 h 30 à 19 h Au complexe Maubuisson D’un côté, les habitants, cherchant des activités sportives, culturelles, ludiques…, de l’autre, les associations locales et les services municipaux ravis de présenter aux Bessancourtois leurs multiples activités. Le Forum des associations est l’un des moments les plus conviviaux de l’année avec des échanges directs entre acteurs et usagers. Culture, sport, solidarité, loisirs… Plus de 50 associations seront présentes ! Elles proposeront aux futurs adhérents des démonstrations, des essais gratuits de leurs activités et renseigneront sur les différentes modalités d’inscription et de pratique. Le Service culturel présentera ses activités musique, chant, théâtre et gymnastique. Des structures de jeux pour enfants, un petit train qui circule dans la ville ou encore des balades à poney animeront ce moment de convivialité. Restauration légère sur place.
Spectacle de théâtre « Avenir radieux, une fission française » par Nicolas Lambert
Vendredi 21 septembre à 21 h Salle Paul Bonneville avenir_radieuxPerformance énergétique de son habitation et utilisation d’énergies renouvelables, modes de déplacement depuis son domicile… Ces questions nous montrent que les thématiques de l’habitat et de l’énergie sont étroitement liées. Nombreux sont ceux qui, en 2008, avaient été stupéfaits par le talent de Nicolas Lambert accueilli à Bessancourt pour le premier volet de sa trilogie « Bleu-Blanc-Rouge ». Nicolas Lambert s’était emparé de l’affaire Elf (et du thème du pétrole dans sa globalité) dans sa pièce « Elf, la pompe Afrique ». Après ce volet qui, à travers le procès des dirigeants d’Elf, éclairait la politique néo-coloniale de la France et ses logiques de corruption, il s’agit ici dans « Un avenir radieux, une fission française » d’explorer le discours officiel du pouvoir et la confiscation de la possibilité de débattre. En 2010, la Commission Nationale du débat Public organise une série de discussions sur l’utilité et les modalités de la construction d’une deuxième centrale nucléaire de type EPR en France, sur le site Penly. A partir des interrogations des rares citoyens présents, des discours verrouillés d’Edf et de l’industrie nucléaire française en général, le spectacle remonte un fil d’ l’histoire du nucléaire français, ses ors républicains et ses non-dits étouffants. Nicolas Lambert fait monter sur scène les morceaux de notre histoire publique et les a-parte officieux, les débats de l’Euratom à l’assemblée nationale en 1956, les attentats à Paris dans les années 80, le franc-parler d’un Pierre Guillaumat (agent des renseignements, administrateur du CEA, ministre gaullien), « l’indépendance énergétique », « la grandeur de la France » et le goût du pouvoir… Vaste programme ! Tarifs : 7 € / 5 € / 1 € Renseignements et réservations : 01 30 40 44 95
Les journées de l’aménagement et du territoire
Le quartier de la gare Samedi 15 septembre de 9 h 30 à 12 h 30 : Gymnase Saint-Exupéry – 01 30 40 44 90 L’urbanisme tend à se développer en lien avec les réseaux de transports collectifs afin de faciliter les modes de déplacements doux et la mobilité durable. Dans ce cadre, l’aménagement des pôles gares représente un enjeu majeur. Lors d’une matinée dédiée, Jean-Christophe POULET, maire et Jean-Luc DELECROIX, adjoint délégué à l’aménagement du territoire, échangeront avec les Bessancourtois à propos des différents projets à venir sur le quartier de la gare à Bessancourt. • Le nouvel éco-quartier Samedi 22 septembre toute la journée : Complexe Maubuisson – 01 30 40 44 90 281 logements sortiront de terre à l’horizon 2015 dans le cadre d’une première tranche située le long de la rue de Pierrelaye. Lors d’une journée consacrée à l’éco-quartier des Meuniers, les Bessancourtois pourront découvrir les esquisses du projet, rencontrer les architectes retenus et débattre avec les élus. L’après-midi, des conseillers Info-énergie seront à disposition des visiteurs pour les accompagner dans la réalisation de leurs travaux (isolation, etc.). A partir de 10 h : présentation du projet d’aménagement de la première tranche de l’éco-quartier avec l’aménageur et l’agence Richez Architecte 12 h : signature de la charte du développement durable 12 h 30 : buffet 14 h – 17 h : présentation des esquisses de la première tranche commentée par les architectes.
Café-philo : « Avons-nous besoin de racines ? »
cafe-philoLundi 24 septembre à 20 h 30 Salle Paul Bonneville Les grands bouleversements sociaux causés, entre autres, par le brassage et l’uniformisation des cultures, les mobilités professionnelles, les mutations des modèles familiaux, la société de spectacle et de consommation, sont de nature à remettre en cause les repères traditionnels des personnes. Le besoin d’enracinement dans des valeurs semble toutefois inné et nécessaire à la construction de la personnalité de chacun. A partir d’exposés courts de présentation du sujet par Catherine Delaunay et Pierre Haller de l’association du Chemin du philosophe, chacun pourra apporter sa contribution à la réflexion collective. (http://cheminphilo.blogspot.com)
Concert du groupe URBAN GRIO’
Vendredi 5 octobre à 21 h Salle Paul Bonneville urban_grioLe quatuor Urban Grio’ s’est construit en début d’année 2009, autour de Lunik, artiste slameur, rappeur de la scène cergyssoise. Le style musical unique du groupe à la fois funky, afro et jazzy est issu de l’univers musical de chacun de ses membres. Ils ont fait la première partie de groupes mythiques tels que HOCUS POCUS, BEN ONCLE SOUL… Une référence. Pour leur passage à Bessancourt, ils seront précédés du groupe bessancourtois Headwood : une chanteuse lead, deux guitaristes et basse/batterie pour une entrée en matière énergique et psychédélique à souhait ! Tarifs : 7 € / 5 € / 1 € Renseignements et réservations : 01 30 40 44 95

Mots-clefs : , , , , , , , , , , , , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Administrateur

le créateur de ce blog, si vous avez des suggestions n'hésitez pas à me les soumettre

Laisser un commentaire

Posts Facebook

Facebook par Weblizar Powered By Weblizar

Copyright © 2017 Multistud |  Mentions légales