Passages clownés à Bessancourt 5ème édition !

passages clownes 2014Le festival des Passages clownés revient à Bessancourt pour une 5ème édition ! Du 31 janvier au 9 février 2014
Mais quel drôle de petit bonhomme ! Où nous conduit-il ? Il s’arrête, repart pour des spectacles, un film, un atelier… Il ne sait plus où donner de la tête ! Il faut dire que les Passages clownés qu’il emprunte pour ce 5ème festival sont drôlement fréquentés…1. Les thématiques du Festival a. Le clown de théâtre Le clown de théâtre est encore assez mal connu du public, malgré quelques têtes d’affiche, tels Buffo, Emma la clown ou les Nouveaux Nez. Il est souvent assimilé, encore aujourd’hui aux clowns de cirque traditionnel, aux figures du clown blanc et de l’Auguste. Or, le clown de théâtre a développé un jeu spécifique. C’est un personnage qui n’obéit à aucun stéréotype. Il appartient davantage à la famille des grands burlesques (Harold Lloyd, Charlie Chaplin, Laurel et Hardy, Buster Keaton…) qu’à la famille circassienne. Il est l’être humain dans son entièreté, sa simplicité, la forcedesesenvies,desesbesoins,de ses sentiments. Il met en scène le combat toujours recommencé de ses désirs têtus et de la réalité incontournable. L’expression de ce que ressent le clown – ses douleurs, ses fragilités, comme ses joies – est radicalisée. Et si le clown de théâtre s’est émancipé du clown de cirque, il ne s’apparente pas non plus au cynisme et à la méchanceté du bouffon. Il nous parle de nous, au quotidien, et c’est sa radicalité qui le pousse à faire des choses inattendues. Il est une loupe grossissante de ce que nous sommes. b. Le Le cinéma burlesque Les origines… « L’Arroseur arrosé » (1895), des frères Lumière, est l’archétype du film burlesque. Mais c’est dans les fantasmagories de Georges Méliès, qui contiennent une série de gags rendus possibles par des moyens purement cinématographiques, comme le montage, que le burlesque et l’art du cinéma scellent véritablement leur union. Quoique encore primitif, le burlesque séduit immédiatement le public. En France, de 1900 à 1912, les sociétés Pathé et Gaumont produisent beaucoup de films de Max Linder, André Huzé, Jean Durand… C’est bientôt toute l’Europe qui suit ce mouvement. La comédie burlesque se naturalise américaine dès la deuxième décennie du XIXe siècle. Charlot, très vite, succède à Max Linder. Mais cette soudaine floraison du genre sous le soleil de Californie n’a rien d’une génération spontanée. Le théâtre de province et des comédiens ambulants, qui vont de ville en ville sur des kilomètres, représente un énorme brassage de troupes, qui constitue la base du cinéma américain. Il s’agit de la plus grande école d’acteurs, où l’enfant qui monte en scène, est rompu à toutes les disciplines du spectacle et connaît le métier à l’âge où, en Europe, on commence à peine à l’étudier : Buster Keaton était un acrobate, Harold Lloyd connaissait la scène depuis l’âge de douze ans, W. C. Fields jonglait avec des boîtes de cigares au théâtre Ziegfeld de New York. Comédie ou burlesque ? La comédie traditionnelle ne peut exclure un déroulement temporel rigoureux où le personnage s’enferre toujours plus avant dans ses travers. Au contraire, le personnage burlesque jouit d’une liberté catastrophique. Le gag peut se définir comme une incidente brutale, brève et soudaine, qui trouve en elle-même son accomplissement burlesque ; c’est bien d’un art de l’instant dont il s’agit. En retournant le miroir vers le public, le burlesque l’invite à se reconnaître dans la dérision du spectacle. En cela, Tati et Lewis ne font que renouer avec la tradition essentielle d’un rire libérateur, mais c’est de nous dont nous rions désormais.
2. Objectifs de cette 5ème édition
  • Continuer à faire découvrir le clown de théâtre faire découvrir le burlesque, sous toutes ses formes,
  • Encourager la pratique amateur, avec notamment la programmation d’une courte initiation dans les écoles et d’un atelier de clown intergénérationnel le mardi soir menés par Florence Kit ;
  •  Sensibiliser aux questions du handicap et des différences par la programmation d’un spectacle sur ce thème accessible aux personnes sourdes et muettes, via le spectacle « Au-delà du silence » donné par la compagnie Rayons d’écrits en français et en Langue des Signes Française. Ce spectacle permet de découvrir la Langue des Signes Française dès le plus jeune âge et contribue à faire réfléchir sur les notions de différences.
  • Créer des relations intergénérationnelles, via notamment un spectacle donné à la maison de retraite La Closeraie aux enfants des centres de loisirs et aux résidents, suivi d’un apéritif ludique, et d’un atelier intergénérationnel de clown de théâtre.
  • Favoriser les échanges et la création de liens sociaux, bien au-delà du théâtre proprement dit.
3. Programmation de la 5ème édition Mais quel drôle de petit bonhomme ! Où nous conduit-il ? Il s’arrête, repart pour des spectacles, un film, un atelier… Il ne sait plus où donner de la tête ! Il faut dire que les Passages clownés qu’il emprunte pour ce 5ème festival sont drôlement fréquentés... SPECTACLE « Au-delà du silence ! » Spectacle familial accessible aux sourds et malentendants Par la compagnie Rayon d’écrits Vendredi 31 janvier à 21 h Au-delà du silence ! Rencontre entre deux mondes, celui de la langue des signes et de la parole. Deux créatures, Nana et Yaya à travers le miroir, s’interrogent sur leurs différences. Entre quiproquos et malentendus, elles ne se comprennent pas. L’une et l’autre ont envie de se découvrir, mais quand on est étrangère, qu’on ne parle pas la même langue, comment faire ? Une conférence clownée sur le monde du silence qui amusera les enfants, interpellera les adolescents et questionnera les adultes : qui sont les personnes sourdes ? Comment communiquer les uns avec les autres ?… Salle Paul Bonneville – 7/5/1 € – pole.culture-sport@ville-bessancourt.fr Une action pédagogique pour les classes élémentaires de Bessancourt ISABELLE VOIZEUXEn amont du spectacle, des classes de CE2, CM1, CM2 et CLIS des deux écoles élémentaires de la ville rencontreront les deux comédiennes : Isabelle Voizeux et Colombe Barsacq le lundi 27 janvier. Cette rencontre permettra de sensibiliser les enfants au spectacle qu’ils verront le vendredi dans le cadre d’une sortie scolaire mais aussi à la langue des signes française et au monde des sourds. ISABELLE VOIZEUX est comédienne et présentatrice de l’émission « L’œil et la main » sur France 5, elle est aussi conteuse et clown. Colombe BarsacqNée sourde, de famille sourde, elle est immergée dans la langue des signes depuis toujours. Elle a notamment travaillé avec le groupe Noir Désir sur le clip de « Comme elle vient », elle a interprété « La Marseillaise » version LSF en 2006 à l’occasion de la cérémonie de ravivage de la flamme au soldat inconnu, sour l’arc de triomphe et en 2008, le Chant des partisans en LSF au Panthéon. En 2012, elle « chantsigne » dans le clip « Indignez-vous » d’après Stéphane HesselCOLOMBE BARSACQ est comédienne pluridisciplinaire. Elle travaille notamment à l’International Visual Theatre, (direction Emmanuelle Laborit), de 2005 à 2007. De 2009 à 2012, elle chante et chant-signe partout en France sur le répertoire et Claude Nougaro et d’Henri Salvador… Depuis 2009, elle développe son répertoire et produit en 2013 son nouveau spectacle musical : « Elle a tant… » PROJECTION DU FILM « L’iceberg » de et avec Fiona Gordon et Dominique Abel Dimanche 2 février à 15h L’icebergFiona est manager de fast-food dans une grise banlieue. Elle habite un petit pavillon banal avec son mari, Julien et ses deux enfants. Tout va désespérément bien pour elle. Jusqu’au jour où elle se retrouve enfermée toute une nuit dans la chambre froide du fast-food. Ce choc va faire naître chez Fiona un irrésistible désir de glace, de neige… Un beau matin, elle quitte mari, enfants et travail. Elle veut voir un iceberg pour de vrai. Et pour ce faire, elle met le cap vers le grand Nord, accompagnée d’un vaillant marin sourd et muet. Un conte poétique et burlesque à l’humour très visuel. Salle Paul Bonneville – Entrée libre ATELIER DE CLOWN INTERGENERATIONNEL Florence Kit animé par Florence Kit – ouvert à tous Mardi 4 février de 19h30 à 22 h Partez à la découverte du clown qui sommeille en vous ! Cet atelier de clown de théâtre vous permettra d’explorer un personnage aux sentiments et aux réactions extrêmes, inspiré de Buster Keaton, Charlie Chaplin, Laurel et Hardy… et d’approfondir les liens qui unissent enfants, parents et grands-parents. Un bon moment en perspective pour rire et vous amuser en famille ! Salle Paul Bonneville – entrée libre mais réservation indispensable au 01 30 40 44 95 . SPECTACLE Les oeils du clown« Les oeils du clown » par la compagnie du Klou Vendredi 7 février à 21 h Une douzaine de clowns vous emmènent au musée. Quel lieu étrange… Ils sont surpris ! Dans cet espace clos, les œuvres d’arts et les comportements des visiteurs les laissent songeurs et perplexes. Que font-ils là ? Tout est sujet de curiosité et d’interrogation. Décidément, ces drôles de clowns voient ce qui nous échappe… Salle Paul Bonneville – 7/ 5/ 1 € – 01 30 40 44 95 SPECTACLE Artefact« Les clowns imprévus » par Artefact Dimanche 9 février à 15 h Mystère et éclats de rire en perspective… Avec « Les clowns imprévus », on ne sait jamais à quoi s’attendre… sauf à un grand chambardement de notre quotidien. Cette année encore, les spécialistes de l’improvisation proposeront un spectacle familial avec la participation du public. Avec en 1ère partie : Contrebassez« Contrebassez- vous!» Par Bouillotte et Bouillon C’est gros, c’est grand, mais qu’est-ce qu’il y a là-dedans ? Ça tourne, ça virevolte, ça sonne…. Les artistes vont arriver ! Installation scénique périlleuse pour Bouillotte et Bouillon, une rencontre avec l’inconnu qui laissera des traces enchantées… Salle Paul Bonneville – 7/ 5/ 1 € – 01 30 40 44 95

Mots-clefs : , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Administrateur

le créateur de ce blog, si vous avez des suggestions n'hésitez pas à me les soumettre

Laisser un commentaire

Posts Facebook

Facebook par Weblizar Powered By Weblizar

Copyright © 2017 Multistud |  Mentions légales